Tabassés et sans nourriture, des migrants coincés à la frontière Algérie-Maroc Publié le : 13/03/2017 - 17:51 Modifié le : 14/03/2017 - 16:55 Une quarantaine de migrants subsahariens sont coincés dans un no man's land à la frontière entre le Maroc et l'Algérie.
Les pelouses bien exposées lui fournissent aussi l’essentiel de son alimentation (pissenlit, trèfle, plantain,liseron,…). Il faut diversifier au maximum la nourriture des tortues d’Hermann en captivité. Il faut leur proposer un maximum de plantes différentes. Cela permet ainsi d’assurer un apport suffisant en minéraux et vitamines.